La cotte de travail devient un vêtement féminin sexy et tendance

Qui l'aurait cru il y a encore quelques années que la cotte de travail devienne un vêtement sexy féminin et tendance. Et pourtant le bleu de travail ce vêtement symbolique de toute une classe sociale s'est retrouvé sur les podiums. C'est ainsi que la mode s'est emparée d'une tenue iconique et que les femmes enfilent leur cotte de travail non pas pour aller en usine mais pour sortir dans des lieux branchés.

Le bleu de travail se féminise

Il n'était pas rare de voir dans les usines ou en industrie des femmes porter le bleu de travail. Mais depuis quelques années cette tendance s'est généralisée depuis que certains créateurs ont décidé de relooker le vêtement emblématique de la classe ouvrière, le bleu de travail. Décontracté et sexy, tout en étant ample il se retrousse élégant aux chevilles et se porte avec des talons hauts. Voilà comment il est sorti des usines pour se retrouver dans la rue. Petite précision à souligner, durant mai 68 le bleu de travail était également dans la rue porté par les ouvriers mais également certains étudiants. Hors ce contexte exceptionnel il est tout simplement pour des millions de personnes un vêtement professionnel.

Le vêtement professionnel le plus connu

C'est le vêtement phare de la tenue de travail celui qui représente les tâches laborieuses. Car à ne pas oublier, le bleu de travail est apparu après la révolution industrielle fin 19ème. Même si ses débuts ont été un peu tumultueux, il est par la suite devenu le vêtement de ces travailleurs manuels. Aujourd'hui la cotte de travail est toujours robuste faite en coton et d'un bleu foncé comme le bleu de Prusse de ses débuts ou en brun. Confortable il se plit aux exigences des métiers qu'il représente. Référence pour les ouvriers, il se décline en différents modèles aux nombreux coloris tendances. Avec plusieurs poches et des renforcements aux genoux il est le vêtement des travaux pénibles.