La mode éthique ou la tendance ... durable !

mode ethique

La consommation responsable est une préoccupation avérée parmi la population française : 71% des acheteurs souhaitent en effet en savoir plus sur la façon dont leurs emplettes sont produites. Cette demande concerne prioritairement les vêtements et les accessoires de mode. Les questions portent sur le coût des tissus, de la confection puis de leur distribution.

Contrairement au commerce traditionnel, les marques de vêtements équitables garantissent un processus de fabrication transparent. Toutes les personnes qui interviennent dans l'élaboration de ces vêtements travaillent dans des conditions humainement soutenables. Cette exigence va de la plante qui donnera le fil du tissu jusqu'à l'autre bout de la chaîne : la distribution.

La mode verte préfère ainsi favoriser le lin plutôt que le coton. Ce dernier est cultivé de façon très polluante pour l'environnement, à moins qu'il ne bénéficie du label "bio". Le chanteur californien Will.i.am met sa notoriété au service de la promotion de jeans teints selon une technique soutenable.

Le lin, par contre, est produit à 80% en Europe. Ce végétal ne nécessite pas d'irrigation et ne produit pas de déchets polluants dans la nature. Comme le coton non bio, le bambou comme fibre textile n'a rien d'écologique. Sa transformation exige des processus chimiques néfastes pour la planète. De plus, porter des tissus aux composés toxiques à même la peau peut être nocif pour la santé.

Le moyen le plus économique d'encourager la mode éthique est d'opter pour le slow wear, en évitant la surconsommation de vêtements avec des achats trop fréquents et de qualité médiocre. C'est le credo d'Emma Watson, actrice britannique. Sachant qu'en moyenne 30% d'une garde-robe n'est jamais utilisée, un shopping avisé est conseillé.

Mieux vaut privilégier les articles de qualité, de facture classique et durables. Moins susceptibles de se démoder, on peut les combiner à souhait en restant à la mode ! Les vêtements transformables ou deux en un sont parfaits pour gagner de la place et ne pas épuiser les ressources environnementales. La petite robe qui fait office de snood existe déjà !

Côté soins et maquillage, le bio s'impose aussi! Le label "cosmétique BIO" vous garantit des produits de beauté sans phtalates ni pigments ou tensioactifs de synthèse. Les parabens sont également proscrits dans leur composition. Ces précautions n'empêchent pas une grande variété de choix et des gammes de soins attirantes.

L'avenir est au bio !